Biographies et noms personnels

Il est généralement considéré comme une mauvaise pratique de modifier les noms propres dans une biographie personnelle, car cela peut être perçu comme un mensonge ou une tentative de dissimulation. De plus, cela peut également rendre l’histoire moins crédible et moins authentique. S’il est nécessaire de changer les noms de personnes, il est préférable de le faire avec leur consentement et de les identifier clairement comme des pseudonymes. Cela peut être utile pour protéger l’identité de certaines personnes ou d’autres raisons légitimes de changer leur nom. En général, il est préférable d’être transparent, et de ne changer les noms propres que si cela est absolument nécessaire.

Il y a plusieurs risques légaux à utiliser les vrais noms des personnages dans une biographie, notamment :

  1. Atteinte à la vie privée : en utilisant le vrai nom d’une personne dans une biographie, vous pouvez divulguer des informations personnelles sur cette personne sans son consentement, ce qui peut être considéré comme une atteinte à sa vie privée.

  2. Diffamation ou délit d’injure : si vous écrivez des choses négatives ou fausses sur une personne dans une biographie, vous pouvez être poursuivi pour diffamation, c’est-à-dire pour avoir dénigré la réputation de quelqu’un. Le délit de diffamation est constitué par toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne auquel le fait est imputé. Alors que le délit d’injure est toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait (1).

  3. Violation du droit d’auteur : si vous utilisez des éléments protégés par le droit d’auteur dans votre biographie, comme des photos ou des citations, sans l’autorisation de l’auteur original, vous pouvez être poursuivi pour violation du droit d’auteur.

Dans le cas de l’ouvrage Mon Plombier et Jésus, les auteurs ont voulu témoigner d’un système (le système scolaire et ses échecs) mais il n’est pas nécessaire que les personnages (les maîtres d’école, les professeurs) soient identifiables. La bonne pratique dans ce cas est tout simplement de changer les noms propres et l’appellation  des lieux afin que la ou les personnes ne puissent être clairement identifiées. Il suffit de conserver le genre du nom, de modifier quelques lettres ou de trouver un équivalent sémantique. 

De même, il est probable qu’une Madame Pavoshko ait réellement existé dans la vie du rappeur Black M, mais il n’est pas utile que cette dame soit identifiable pour comprendre le sens de la chanson : cette dame ne voit pour le jeune homme AUCUN AVENIR.

Madame Pavoshko - l'actrice du clip de Black M
Madame Pavoshko – l’actrice du clip de Black M
Madame Pavoshko a classé l’enfant SANS AVENIR

A propos de NamSor

NamSor™ est une société européenne d’onomastique appliquée. 



Citer ce billet
Elian Carsenat (2022, 11 décembre). Biographies et noms personnels. Onomatique. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sj19

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search